orthopedic pain management
Presse : 2010, Fevrier, La Gazette de Bali

logotop


Il organise depuis de nombreuses années des randonnées à VTT et à moto et a fait ce constat simple : la plupart des touristes qui arrivent à Bali et qui désirent voyager seuls dans l’île rencontrent de sérieux problèmes d’orientation, panneaux cachés par une végétation plus que dense, le soleil qui n’est pas à la bonne place et les routes jamais droites. Il a décidé de lancer un partenariat avec Nomade Aventure, agence de voyages basé à Paris, pour apporter une solution à ce problème d’orientation.

Le concept est très simple mais original : équiper mobylettes et autres scooters de GPS comprenant un tracé préconçu dans Bali et les laisser partir à l’aventure tout en leur garantissant un voyage sans encombre. « C’est psychologiquement très confortable parce que tu sais que le soir tu as un hôtel déjà réservé, que les points de ravitaillement sont indiqués et que tu ne risques pas de te perdre », nous précise Régis. Les utilisateurs de la formule de « Bali à bebek » n’ont donc plus qu’à suivre les indications et découvrir la beauté de l’île. Ils peuvent s’écarter du tracé et y revenir. « C’est aussi cette liberté et cette indépendance qui font l’originalité de ce circuit », commente-t-il.

Se pose alors la question de la sécurité car nous connaissons tous les dangers de la route qui guettent le touriste imprudent. « En équipant les deux-roues d’un GPS extrêmement précis nous évitons les virages au dernier moment, les demi-tours au milieu de la route et nous limitons déjà grandement les risques », continue Régis. Il tient à insister sur cet aspect car la cartographie indonésienne est très loin d’être précise dans une grande partie des cas (voir encadré). De plus, Régis dispense aux clients une formation d’une petite demi-heure pendant laquelle il monte derrière le futur pilote afin de le mettre en garde et de le sensibiliser aux dangers de la route. Enfin, ses clients sont tous équipés d’un téléphone portable qui leur permet de rester en contact 24h/24.

« L’activité vient de démarrer et nous avons eu de très bons retours sur les quelques groupes que nous avons équipés », détaille-t-il encore. Quasiment aucune avarie technique et des clients qui reviennent de 10 jours de vacances avec le sourire. Le trajet emprunte principalement des routes secondaires « d’une manière générale en bon état », nous précise Régis, et passe par les étapes obligatoires, Ubud, Padang Bai, Candidasa, Bedugul, Amed… mais sort également des sentiers battus. Cette formule est en train d’être lancée et nécessite encore quelques améliorations mais elle va certainement en séduire plus d’un et le carnet de commande est déjà en train de se remplir, notamment pour cet été. De plus une extension de la formule sur Java, Lombok et les Gili est en train d’être développée. A vos bebek…

 

 

joomla template
template joomla